ELECTIONS BPALC

L’UNSA BPALC a accompli, à travers ses candidats Audrey, Julie, Florence, Nathalie, Pascal, Adeline, Alexandre, un immense travail dans cette dernière ligne droite de la campagne électorale CSE. L'équipe a organisé pour la 1ière fois avec l'aide de militants des UD, de l'UR une distribution simultanée et synchronisée, ce mardi 19 mars 2019 et dès 7h30 devant les sièges de Mulhouse, Strasbourg, Metz et Troyes jusqu’à 9h00, suite à quoi les visites d’agences ont commencé dans les 9 départements du Grand Est et se sont poursuivies jusqu’au soir !!. Les collègues ont vu la force de l’OS autonome qui sait se mobiliser sur le terrain et échanger avec les salariés de l'entreprise. C’est évident que cette démarche novatrice ne les a pas laissés indifférents !

20190319 - BPALC.jpg

Programmées du 21 au 28 mars 2019 par vote électronique, les élections professionnelles BPALC seront un moment fort de la vie de l'entreprise, destinées à renouveler les élus du personnel et le dialogue social qui en résulte. En effet, les évolutions récentes du cadre législatif bouleversent les modalités du dialogue social, notamment sur les questions de santé au travail et de conditions de travail. Elles se traduisent en particulier par l’élargissement du champ de la négociation collective et la refonte du paysage des instances représentatives du personnel avec le regroupement des trois anciennes instances - DP, CE, CHSCT - dans une instance unique, le Comité Social et Économique (CSE).

Qualité de Vie au Travail (QVT), employabilité & métiers, parité & égalité professionnelle, logement, pouvoir d’achat, déplacements domicile/travail, Activités Sociales-Culturelles & nouvelles prestations sont, entre autres, les principales thématiques de progrès qui guideront la campagne de l’UNSA au profit des salariés BPALC.

Espérons que tout cela se traduise en votes pour nos listes UNSA ;-) Souhaitons bonne route à la nouvelle équipé et faisons voter UNSA !

Maintien de salaire en cas d’absence pour maladie du conjoint/concubin

La Cour de cassation vient de se prononcer sur les dispositions de droit local relatives au maintien de salaire : le salarié dont le contrat de travail est suspendu pour une cause personnelle indépendante de sa volonté et pour une durée relativement sans importance a droit au maintien de son salaire (article L. 1226-23 du Code du travail).

Lire la suite

Les heures supplémentaires réalisées en raison de la charge de travail doivent être rémunérées même en l’absence d’autorisation préalable de l’employeur

Le salarié peut prétendre au paiement des heures supplémentaires accomplies, soit avec l’accord au moins implicite de l’employeur, soit s’il est établi que la réalisation de telles heures a été rendue nécessaire par les tâches qui lui ont été confiées. Ainsi, lorsque la charge de travail du salarié a donné lieu au paiement d’heures supplémentaires pour la période de mai à décembre 2012, a ensuite été maintenue puis accrue pendant la période postérieure, la réalisation de nouvelles heures supplémentaires a été rendue nécessaire par les tâches confiées à l’intéressé peu important l’absence d’autorisation préalable de l’employeur Cass. soc., 14 novembre 2018, n°17....

Lire la suite