(4)

Les visiteurs médicaux contraints d'évoluer !

Les visiteurs médicaux vivent la fin d'un âge d'or de leur profession, avec la succession de suppressions d'emplois dans cette activité mêlant information sur les thérapies et lobbying et qui se tourne aujourd'hui vers une expertise scientifique plus pointue.
Manifestation le 10 décembre dernier devant le siège de Sanofi-Aventis contre les nouvelles suppressions de postes dans la visite médicale.

Lire la suite

RASSEMBLEMENT DEVANT LE PARLEMENT EUROPÉEN

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées, hier midi devant le Parlement européen de Strasbourg, à l’appel de l’intersyndicale CFDT, CGT, FSU, UNSA, Solidaires et CFTC, pour dénoncer la politique d’austérité « entreprise à échelle européenne ». Les manifestants parmi lesquels une délégation  […]

Lire la suite

Non à l’austérité ! Priorité à l’emploi et à la croissance en Europe

intersyndicaleLes organisations syndicales alsaciennes CFDT, CGT, CFTC, FSU, Solidaires, UNSA et le DGB allemand ont décidé d’interpeller le 15 décembre 2010 le parlement européen, à la veille du sommet de l’Union européenne.

Les politiques d’austérité décidées en France et dans la plupart des pays européens sont inacceptables. Elles mettent à mal la cohésion sociale, frappent les plus fragiles, risquent d’entraîner une nouvelle baisse de l’activité économique, un accroissement du chômage et de rendre impossible la réduction des déficits. Au contraire, il faut une relance économique tournée vers la satisfaction des besoins sociaux et respectant les impératifs écologiques. Cela nécessite une plus juste répartition des richesses, la réduction des inégalités, des investissements publics et privés, un renforcement des régulations de la finance et de l’économie. La nécessaire réduction des déficits doit être le fruit d’une autre politique économique et sociale.

Lire la suite

SCHIRMECK / Grève et forte mobilisation à la clinique Saint-Luc

Greve St-LucL'appel national lancé par l'intersyndicale Unsa-FO-CGT a été largement suivi hier toute la journée par les personnels de santé et administratifs de la clinique Saint-Luc, à Schirmeck.

Côté syndical, la participation au mouvement était évaluée à 80 % des personnels. La direction, elle, annonçait environ 65 % de grévistes. Dans tous les cas, la mobilisation a été nettement plus forte à Saint-Luc que dans les autres cliniques du groupe Saint-Vincent, dont fait partie l'établissement schirmeckois. Reculs salariaux

Lire la suite