(11)

Élections à SFR: L'UNSA devient la première force syndicale !

Résultats des élections professionnelles à SFR Bonjour, Vous trouverez ci-joint les résultats des élections à SFR, où l'UNSA devient la première force syndicale : Syndicat UES Opérateur Service client SRR UNSa 29.54 % 29.26 % 27.84 % 40.80 % CFE CGC 28.40 % 30.31 % 23.56 % 18.39 % CFDT 23.45 %  […]

Lire la suite

Contrat de génération : Un accord pour défendre l’emploi des jeunes et des seniors

Logo-UNSA-2008-02c74-1f7a5.pngL’UNSA prend acte de la clôture de la négociation sur les contrats de génération.

Elle se félicite que les travaux aient en grande partie repris les revendications qu’elle avait portées lors de la conférence sociale et des rencontres bilatérales avec le ministère du travail.

Le contrat de génération doit répondre aux objectifs d’améliorer l’accès des jeunes à un emploi en CDI, de maintenir des seniors dans l’emploi, et d’assurer la transmission des savoirs et des compétences. C’est un outil en faveur de la solidarité intergénérationnelle qu’il est urgent de mettre en place.

Le texte prévoit, préalablement à la conclusion d’un contrat de génération, la négociation ou la mise en œuvre de plans d’action  d’accords intergénérationnels (dans les branches et les entreprises). Ils permettront aux représentants du personnel d’avoir une vision claire et fiable de la pyramide des âges, de l’emploi des jeunes, de la place des seniors mais aussi des perspectives de recrutement.

Ces accords devront en outre indiquer les objectifs chiffrés en matière de recrutements de jeunes en CDI, ainsi que les modalités de leur intégration et accompagnement au sein de l’entreprise.

Lire la suite

Le personnel des cliniques en grève

DNAÀ l'appel d'un collectif national rassemblant la CGT, la CFE-CGC, l'UNSA et FO, un préavis de grève a été déposé dans les cliniques relevant de la FEHAP, Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne. Ces cliniques, dites aussi « à but non lucratif », fonctionnent dans un cadre privé avec des missions de santé publique.

Le point d'achoppement entre les syndicats et la fédération est la remise en question de quinze points contenus dans la convention collective nationale 51, en vigueur dans ces établissements. Après plus d'un an de discussions sans avancée, le syndicat patronal souhaite maintenant mettre en vigueur les quinze points de manière unilatérale, en obtenant un agrément ministériel.

« Nous souhaitons éviter tout vide conventionnel qui serait préjudiciable à l'ensemble des personnels », a fait savoir le président de la FEHAP, Antoine Dubout, dans un communiqué. « C'est le début d'une remise en cause des avantages acquis pour des personnels qui sont déjà à des salaires inférieurs à ceux de l'hôpital public », répliquent les représentants syndicaux.

Lire la suite

DNA - Grogne à la clinique

Grève clinique St-LucDes personnels de la clinique Saint-Luc de Schirmeck, comme d'autres dans des établissements de santé de la région et en France, étaient en grève hier. En cause, un avenant à la convention collective qui diminuerait de manière drastique les acquis des salariés, affirment les syndicats.

Image peu habituelle de l'espace d'entrée à la clinique Saint-Luc de Schirmeck, hier matin : drapeaux, banderoles et des manifestants qui accueillent le public avec des tracts. Cette journée était placée en fait sous le signe du mécontentement de salariés du groupe hospitalier Saint-Vincent, auquel appartient l'établissement. Les quelque 70 salariés sur les 120 que compte la clinique étaient rejoints ce lundi dans leur mouvement par d'autres, à Strasbourg, qui manifestaient eux aussi, là-bas, leur mécontentement.

Finances et flexibilité

Au coeur du mouvement, un avenant à la convention collective adoptée en 1951, que la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne voudrait voir appliquer, avec accord du ministère de la Santé. Ce que dénonce l'intersyndicale CGT, FO, CFE-CGC et UNSA, qui appelait donc à manifester ce 15 octobre. Le texte en question concourrait à faire évoluer moins vite les primes d'ancienneté, à diminuer non seulement la récupération des jours fériés pour certaines catégories de personnels, mais aussi la majoration des heures supplémentaires, ainsi qu'à diviser par trois les primes de départ à la retraite, entre autres. « Le deuxième point est le volet social », expliquent Marie-Claude Padellec, déléguée syndicale CFE-CGC et Martine Hoffmann, déléguée syndicale centrale UNSA, toutes deux pour le groupe hospitalier Saint-Vincent et la clinique Saint-Luc.

Lire la suite

Grève prévue lundi à Saint-Luc

L'intersyndicale UNSA, CGT santé et action sociale et CFE-CGC santé-social a appelé les salariés de la clinique Saint-Luc de Schirmeck à faire grève le 15 octobre prochain. Au coeur des revendications, un avenant en quinze points à la convention collective des personnels des établissements de la  […]

Lire la suite

Le 11 octobre 2012, l'inter-syndicale des retraités du Bas-Rhin a décidé d'organiser une conférence de presse...

PERTE D'AUTONOMIE , POUVOIR D'ACHAT, DROIT A LA SANTE, DES SITUATIONS DEVENUES INDIGNES Les retraités forment un groupe important de 15 millions de personnes. Contrairement à ce que propagent certains groupes et médias pour dresser les générations les unes contre les autres, les retraités ne sont  […]

Lire la suite

Alsace : le recteur « revoit sa copie » sur la demande de dispense d'enseignement religieux

logo SE UNSAArmande Le Pellec Muller, le recteur de l'académie de Strasbourg a « revu sa copie » à la rentrée 2012, en diffusant « un formulaire où les enseignements religieux et l'enseignement de la morale apparaissent à égalité, sans nécessité de demander expressément [en plus] un formulaire de dispense religieuse », signalent la FCPE, le SE-Unsa 67 et le Sgen-CFDT 67 (Bas-Rhin), dans un communiqué du 18 septembre 2012. Ces organisations ont lancé mi-juin une action sur la question de demande de 'dispense religieuse' dans le 1er degré (les élèves ayant une heure d'enseignement religieux hebdomadaire en Alsace-Moselle). Selon elles, « les modalités d'organisation de l'enseignement religieux, telles qu'elles figuraient dans les circulaires rectorales et la Direction des services académiques de l'Éducation nationale, ne respectaient pas pleinement les spécifications des textes actuellement applicables [dans le Code de l'éducation] ».

Lire la suite

Les syndicats réclament davantage de dialogue social

Quatre syndicats du personnel de la CUS (CFDT, CFTC, FO et UNSA), représentant « environ la moitié » des plus de 7 000 salariés de la collectivité, ont lancé hier un appel dénonçant le manque de dialogue social. Les syndicats dénoncent notamment l'application de la loi imposant la journée de  […]

Lire la suite