(7)

Une cellule composée de représentants d'associations étudiantes, Afges, Unef, de syndicats, Snesup-FSU, CGT, FO, Unsa...

DNALes quatre étudiants étrangers sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français ne seront pas expulsés. Mais tous les problèmes sont loin d’être résolus.

« L’accueil a été parfait en France où j’ai pu étudier l’économie avec l’idée de devenir professeur. J’ai été jusqu’en master. Mais les problèmes sont arrivés par la suite, lorsque j’ai réorienté mes études parce que je veux travailler pour le service public », raconte Daniel Argudo-Blum. Cet étudiant équatorien de 28 ans, actuellement inscrit en classe préparatoire de l’IPAG (Institut de préparation à l’administration générale) et en licence de philosophie à l’Université de Strasbourg, s’est retrouvé en situation irrégulière durant 15 mois et sous la menace d’une expulsion après avoir reçu de la préfecture une Obligation de quitter le territoire français (OQTF). Un moment difficile à vivre pour Daniel Argudo-Blum, considéré alors comme un sans-papiers malgré tous les diplômes et fiches de salaire en sa possession.

« L’action collectivea payé »

Une situation exceptionnelle par sa longueur, qui est aujourd’hui résolue comme le cas de trois autres étudiants étrangers, qui étaient eux aussi sous le coup d’une OQTF (DNA du jeudi 25 avril). « L’action collective a payé », se félicitent les représentantes de l’Union des étudiants étrangers de Strasbourg (UDEES) qui avait alerté, à la fin mars, la cellule de veille de l’Université de Strasbourg. Une cellule composée de représentants d’associations étudiantes, Afges, Unef, de syndicats, Snesup-FSU, CGT, FO, Unsa… mais également de la direction de l’Université de Strasbourg.

Lire la suite

Régime Local d'Alsace Moselle & ANI

Le 14 avril, les unions départementales du Bas Rhin, du Haut Rhin et de la Moselle se sont réunies au siège de l’union régionale d’Alsace à Strasbourg en présence de François Joliclerc, secrétaire national chargé de la protection sociale. Elles ont analysé les conséquences de l’ANI dans sa partie  […]

Lire la suite

Communiqué de presse commun UNSA, CFDT, CFTC: "1er mai 2013, Agir ensemble pour l'emploi"

1er mai: Initiatives communes UNSA, CFDT, CFTC.

Logo_1er_MAI_muguet.jpgL'UNSA, la CFDT et la CFTC ont décidé d'agir ensemble pour l'emploi le 1er mai, en appelant leurs militants, leurs adhérents et les salariés à participer aux initiatives communes qu'elles organisent dans les territoires.

Dans ce cadre, Luc Bérille, secrétaire général de l'UNSA, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT et Philippe Louis, président de la CFTC prendront ensemble la parole dans un rassemblement organisé par les Unions Régionales à Reims.

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse commun.

1er mai 2013
Agir ensemble pour l’emploi

La CFDT, la CFTC et l’UNSA ont décidé d’agir ensemble, dans un cadre clair, le 1er mai, fête internationale du travail.

Lire la suite