(5)

Pour garantir le niveau de vie des retraités

Rejoignez l’action de la CFDT Retraités et de l’Unsa Retraités Le 20 septembre 2016

L’indexation des retraites sur l’indice des prix ne garantit pas le niveau de vie des retraités.

L’indexation des retraites sur l’indice des prix conduit à un décrochage du niveau de vie relatif des retraités par rapport à celui des salariés.
L’indexation des retraites sur l’indice des prix provoque une dégradation du taux de remplacement qui se prolongera sur les générations futures.

C’est pourquoi :
Nous revendiquons l’indexation des retraites sur l’indice du SMB (Salaire mensuel de base)

Nous revendiquons également un montant minimum des pensions, pour une carrière complète, égal à 100 % du Smic net notamment par la revalorisation du minimum contributif.
(Pour rappel, actuellement Smic net = 1 200 euros/mois)
Les retraités sont au cœur du tissu social. Ils sont acteurs au sein de leur commune, de l’associatif, du monde politique sans oublier leur rôle familial.

Si la longévité progresse, il faut couper court à l’idée qu’elle n’est que génératrice de coûts et de déficits. Les retraités participent aux efforts de solidarité. Les retraités participent à la croissance. Ils ne peuvent pas en rester écartés.

Pour garantir le niveau de vie des retraités :
Indexation des pensions sur l’indice du salaire mensuel de base
Pas une retraite inférieure au Smic net pour une carrière complète

SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PÉTITION

Action_CFDT-UNSA_Retraites_s.png

Lire la suite

Le Télégramme - SFR : l'Unsa et la CFDT signent l'accord sur un plan de 5 000 départs volontaires

L'Unsa, premier syndicat du groupe SFR, a signé ce jeudi un accord sur un plan de 5000 départs volontaires, proposé par la direction et transmis aux organisations syndicales dans la foulée de leur rencontre avec la ministre du Travail mardi, a-t-on appris de sources syndicales. 

L'Unsa a indiqué dans un message à l'AFP être en train de "signer l'accord", mis à la signature de l'ensemble des organisations syndicales le jour même.

Lire la suite

France Info. - Surpopulation carcérale : "Cela devient explosif !" (Syndicat UFAP-UNSA)

logo_UFAP.JPGAlors que les syndicats pénitentiaires sont reçus ce mardi à l'Elysée par François Hollande et Jean-Jacques Urvoas, Jean-François Forget, secrétaire général de l'organisation syndicale pénitentiaire UFAP-UNSA a dénoncé mardi sur France Info la "surpopulation carcérale" dans les prisons. "Cela devient explosif !", a-t-il lancé.

"Depuis pas mal de temps, on est en situation de surpopulation carcérale, de surchauffe depuis des années. Là, on atteint un seuil encore plus critique: 69.500 détenus pour 58.300 places. Cela correspond à plus de 2.000 matelas par terre donc une surpopulation pénale, avec la chaleur, le contexte, la tension. Oui cela devient explosif", a-t-il expliqué.

"Cela se concrétise comment ? Avec plus de 4.500 agressions sur le personnel, 18 prises d'otage l'année dernière, des suicides d'agents en cascade. On a un peu le moral dans les chaussettes", a-t-il ajouté.

Lire la suite