Privé

Le Parisien - Le syndicat Unsa veut déboulonner FO à l’usine Peugeot de Poissy

Peugeot_Poissy.JPG

Un nouveau syndicat à l'usine Peugeot de Poissy. L’union nationale des syndicats autonomes (UNSA) industrie vient de s’implanter sur le site, qui compte quelque 5 500 salariés. Ce mercredi, certains de ces membres ont distribué pour la première fois des tracts afin d’expliquer leur démarche.

Guillaume Trichard, le secrétaire général, est venu tout spécialement au centre de production. « Dans l’usine, des mécontents se plaignent du fonctionnement du syndicat majoritaire », prévient-il. En ligne de mire : FO qui possède le plus de sièges. Son but est de « siphonner » des adhérents de cette organisation jugée « trop proche de la direction ».

Cette tâche revient à Omar Elmhine, transfuge de FO, qui siège au comité d’hygiène et de sécurité (CHSCT). « FO ne défend pas assez les ouvriers de base qui estiment ne plus être écoutés, souligne-t-il. En quinze jours, nous avons enregistré une centaine d’adhésions. »

Lire la suite

DNA - Suppression de postes chez timken

DNARenforcer l'accompagnement

Après l'annonce de 16 suppressions d'emplois chez Timken Europe (DNA du 3 avril), la première réunion du comité central d'établissement a eu lieu hier sur le projet.

 

 

 

Ce PSE, plan de sauvegarde de l'emploi- « le 6e depuis 2009 »- concerne 10 postes à l'informatique, 2 au service de la paie, 2 aux finances, et 2 à la logistique. « Il s'inscrit dans le cadre d'une réorganisation mondiale de l'informatique au niveau du groupe pour préserver la compétitivité », selon la direction.

Le CCE s'est penché sur les raisons économiques de la restructuration. « Le groupe Timken accuse une perte de chiffre d'affaires constante, et ce dernier est très inférieur aux autres fabricants de roulements. Les représentants du personnel ont demandé quel était le nombre d'emplois supprimés au niveau du groupe, mais n'ont pas eu de réponse pour l'heure », indique Roland Schweiger, délégué syndical central (UNSA) et élu au CE.

 

 

Lire la suite

DNA - Grogne à la plateforme LIDL

DNADes salariés de la plateforme logistique LIDL d'Entzheim ont observé ce matin un mouvement de grève, dès 4h du matin, à l'appel des syndicats CGT et UNSA. Sur 200 personnes qui travaillent à l'établissement d'Entzheim, un quart environ ont suivi ce mouvement. Il s'agissait de protester contre les propositions salariales faites par la direction de l'entreprise lors des négociations annuelles obligatoires (NAO). Cette mobilisation faisait d'ailleurs suite à un premier mouvement de grève qui s'est tenu à Rungis (94), récemment, au centre de services opérationnels du distributeur low-cost.

Les syndicats réclament en effet une revalorisation de 1% des salaires bruts mais c'est une hausse de 0,2% des salaires nets qui leur a été proposée. Si une revalorisation de la remise pour tout achat chez l'enseigne a été accordée (de 5 à 7%), elle n'a toutefois pas atteint les 10% réclamés.

Lire la suite

Caisse Epargne Alsace - Elections professionnelles de mars 2016

LOGO-SU-UNSA-CE-Alsace.jpgTous nos remerciements !

Une belle victoire !

Le dépouillement du vote électronique pour les élections portant désignation des représentants au Comité d'Entreprise et Délégués du Personnel de la CEA vient de s’achever.
Le Personnel de la Caisse d'Epargne d'Alsace a confirmé sa confiance aux candidat(e)s présenté(e)s par le Syndicat Unifie/Unsa reconnaissant ainsi notre présence sur le terrain à ses côtés et la qualité de notre engagement depuis la création de la CEA.
Avec 69,68 % de suffrages valablement exprimés (Pm : 65,38 % en 2014), le Syndicat Unifié-Unsa réalise le meilleur score de son histoire et confirme sans contestation possible, sa place de 1ère Organisation Syndicale au sein de la Caisse d’Épargne d’Alsace. Grâce au soutien d’une très large majorité de salariés, l’objectif est atteint ; le défi lancé par nos dirigeants avec l’organisation d’élections anticipées a été relevé avec succès.

Au Comité d’Entreprise, les candidats soutenus par le Syndicat Unifié/Unsa remportent 7 postes sur les 8 à pourvoir.
Concernant les Délégués du Personnel, sur les 14 postes D.P. titulaires à pourvoir, le Syndicat Unifié-Unsa en recueille 10.

Tous nos remerciements à toutes celles et ceux qui nous ont renouvelé leur confiance !

Vous trouverez ci-dessous les candidat(e)s titulaires et suppléants élu(e)s.

Lire la suite

Vers une grève des cheminots le 9 mars

Logo_unsa_ferroviaire.jpgUne réunion entre la direction et les syndicats sur l’emploi, les salaires et les conditions de travail s’est soldée par un échec. Un préavis de grève pour le 9 mars sera déposé lundi.

A l’issue d’une rencontre dans le cadre d’une “concertation immédiate” ayant pour thèmes l’emploi, les salaires et les conditions de travail, les quatre organisations syndicales représentatives de la SNCF (CGT, UNSA, Sud, CFDT) sont toutes sorties sur un constat de “désaccord” avec la direction.

“Nous avons pris la décision d’être en grève le 9 mars”, a indiqué ce vendredi Marc Baucher, le secrétaire général de l’UNSA ferroviaire, deuxième syndicat du groupe. La CGT et Sud-Rail ont pris la même décision alors que la CFDT se décidera lundi, selon Marc Baucher. Le préavis de grève devrait être déposé lundi.

Ces développements surviennent alors que les futures conditions de travail des cheminots sont en cours d’élaboration. Le gouvernement travaille avec les partenaires sociaux à l’élaboration d’un décret-socle fixant les règles communes au public et au privé.

Lire la suite

DNA - SNCF Élections professionnelles

DNAL'UNSA Ferroviaire conforte sa première place en Alsace

Première organisation syndicale régionale de cheminots avant la réforme créant le groupe public ferroviaire SNCF, l'UNSA a conservé son rang le 19 novembre lors de l'élection du nouveau comité d'établissement SNCF Mobilités Alsace. Avec 25,16 % des suffrages (2 élus), elle devance FO-FIRST-CFE CGC (20,53 % ; 3 élus), la CGT, syndicat majoritaire au niveau national (19,95 % ; 2 sièges), la CFDT (19 % ; 2 élus) et SUD-Rail (13,66 % ; 1 élu). Avec 1,71 % des voix, comme lors du scrutin de 2014, la CFTC reste sous la barre de représentativité (10 %) et n'obtient aucun élu en Alsace. Au total, l'ordre reste ici le même que lors du scrutin de mars 2014.

 

Lire la suite

Le Télégramme - DCNS. L'Unsa signe l'accord de méthode

L'Union nationale des syndicats autonomes (Unsa) reconnaît que « la situation actuelle de DCNS nécessite des mesures pour restaurer la performance industrielle et économique de l'entreprise ». Mais le syndicat considère que « la responsabilité en incombe à l'équipe de direction précédente [...] ». Face à cette situation, « la nouvelle équipe de direction veut mettre en oeuvre un plan de performance qui prévoit la suppression de 1.000 emplois [...]», rappelle le syndicat dans un communiqué. « Préambule aux négociations de l'accord global de performance, l'accord de méthode a pour objectif de définir les modalités et le cadre de ces futures négociations ». Après avoir consulté ses adhérents et ses instances statutaires, l'Unsa a décidé de signer cet accord de méthode. Ce qui « ne préjuge en rien de la signature des différents accords du plan de performance qui restent à négocier ». À ce titre, l'Unsa sera « vigilante, entièrement mobilisée et continuera d'être force de proposition dans le souci des intérêts de tous les personnels ». À l'issue de ces négociations, le syndicat « jugera de la prise en compte ou non de ses revendications et se positionnera en conséquence ».

Lire la suite

Agression du DRH d'Air France - l'UNSA condamne

Ce lundi 5 octobre 2015, ce sont environ 1500 personnes qui ont manifesté devant le siège social d’Air France à Roissy. Les salariés ont interrompu le comité central d’entreprise pour manifester leur inquiétude sur le nouveau plan de départs prévu par la Direction (1 700 personnels au sol, 600 PNC  […]

Lire la suite

20 MINUTES - Attaque dans un Thalys: Unsa Ferroviaire défend le personnel de bord

Logo 20 minutesLe syndicat Unsa-Ferroviaire a pris dimanche la défense du personnel à bord du Thalys Amsterdam-Paris vendredi, où un attentat a été déjoué, estimant qu'il avait agi avec «professionnalisme», alors que l'acteur Jean-Hugues Anglade a mis en cause l'attitude des agents.

«L'UNSA-Ferroviaire déplore la polémique déclenchée envers le personnel de bord Thalys, qui a appliqué les procédures règlementaires avec professionnalisme», indique dans un communiqué le deuxième syndicat des cheminots.

Lire la suite

RUE 89 Strasbourg - Le travail, cette maladie

Logo_Rue89StrasbourgDans son cabinet à Strasbourg, Doc Arnica reçoit des patients atteints d’une maladie encore peu connue. Le burn out est le résultat d’une surcharge de travail. Comptable, fonctionnaire, serveuse ou… future médecin, de nombreuses professions sont touchées pour différentes raisons.

Gilbert vient à ma consultation pour la deuxième fois, poussé par sa compagne dont je suis le médecin traitant. Il a du mal à me parler et s’excuse dix fois de me déranger pour ça : « Je ne suis pas malade, mais ma compagne dit que je dois venir vous voir. »

Après avoir refusé un arrêt maladie, le comptable revient en dépression

Il a du mal à dire que c’est le travail qui ne va pas. Il a perdu 7 kilos depuis la dernière fois que je l’ai vu pour une bronchite l’automne dernier. Il raconte, il est responsable d’un service de comptabilité d’une assez grosse entreprise. Il dit la masse de travail : les 50 heures par semaine d’abord , puis les week-end passés au travail, puis le 24 décembre jusqu’à 22 heures, le 31 décembre jusqu’à 22 heures aussi, ses demandes réitérées d’aide, d’embauche d’un comptable, les promesses jamais tenues d’embauche, d’augmentation de salaire…

Il ne dort quasiment plus que quelques heures par nuit, pensant toujours à tout le travail en retard, à celui qui s’ajoute chaque jour. Je vais avoir une consultation très longue avec Gilbert. Il va refuser mon arrêt de travail dans un premier temps. Il reviendra en pleine dépression.

Lire la suite

RUE 89 - Strasbourg favorise l’installation d’Aldi… et de ses emplois low-cost

Logo_Rue89StrasbourgRoland Ries, maire de Strasbourg, inaugure ce vendredi l’implantation à Hautepierre d’un supermarché Aldi. L’opération a été facilitée par la puissance publique mais les linéaires de cette chaîne de distribution low-cost, les méthodes de management comme de surveillance continuent de broyer les employés.

Tous les jours avant 8h, René Philippe vient des Vosges pour ouvrir le supermarché Aldi de Hautepierre, ouvert depuis octobre dans cette banlieue de Strasbourg. Loué par un société de la Ville à Aldi, le supermarché est inauguré ce vendredi par Roland Ries, maire (PS) de Strasbourg. René Philippe est le « responsable magasin » (RM) et c’est le seul employé à temps-plein de l’équipe, composée également d’une assistante à 90% et de 4 employés à mi-temps. René Philippe ne repart que vers 20h après la fermeture, il peut s’octroyer une heure à midi pour manger, à condition de rester présent dans le magasin.

Chaque jour, René Philippe enquille donc plus de dix heures de travail mais il ne les compte pas puisqu’il a le statut de cadre. Pour autant, René Philippe ne décide de rien : tous les assortiments sont choisis par Aldi France avec une variante régionale gérée par la centrale de Sainte-Croix-en-Plaine, près de Colmar. Type de produits, nombre, prix et jusqu’aux emplacements dans les rayons, tout est décidé par Aldi France. Les supermarchés Aldi sont tous des répliques.

Lire la suite

DNA - Mouvement social dans les magasins Lidl

DNAUn mouvement de grève est annoncé ce lundi 2 décembre dans les structures de Lidl France, indique l'union départementale UNSA du Bas-Rhin dans un communiqué.

L'appel a été lancé par les syndicats Unsa Lidl et CGT Lidl, précise le communiqué, "à destination de tous les salariés des magasins et entrepôts de Lidl France". Il est également question d'un rassemblement devant les deux sièges de Strasbourg et Paris.

Lire la suite

DNA Mulhouse - Trams et bus caillassés, un secteur en quarantaine.

DNADepuis une quinzaine de jours, les bus mais surtout les trams qui relient le centre-ville au secteur des Coteaux à Mulhouse sont caillassés malgré un dispositif policier renforcé ces derniers temps en raison du plan Vigipirate.

Si l’équipe UNSA Soléa (le syndicat de la société de transport de l’agglomération mulhousienne) parle de faits quotidiens, la direction est plus mesurée et évoque au maximum une dizaine de dégradations de vitres de rames des trams. Les deux sont en revanche unanimes pour dénoncer ces actes.

C’est un tir de projectile, vendredi vers 18 h, brisant la vitre d’une rame qui a mis cette fois le feu aux poudres. L’UNSA parle sur son site internet de la mise en place sur le secteur Nations (Coteaux) d’une « quarantaine ».

Lire la suite