20 MINUTES - Attaque dans un Thalys: Unsa Ferroviaire défend le personnel de bord

Logo 20 minutesLe syndicat Unsa-Ferroviaire a pris dimanche la défense du personnel à bord du Thalys Amsterdam-Paris vendredi, où un attentat a été déjoué, estimant qu'il avait agi avec «professionnalisme», alors que l'acteur Jean-Hugues Anglade a mis en cause l'attitude des agents.

«L'UNSA-Ferroviaire déplore la polémique déclenchée envers le personnel de bord Thalys, qui a appliqué les procédures règlementaires avec professionnalisme», indique dans un communiqué le deuxième syndicat des cheminots.

« Pas formés pour mener une lutte contre le terrorisme »

Roger Dillenseger, secrétaire général adjoint de l'Unsa ferroviaire, a précisé auprès de l'AFP que «les personnels de bord, dans les TGV et les trains en général, ne sont pas formés pour mener une lutte contre le terrorisme». Selon lui, les agents «ont fait leur +job+ en alertant les autorités et en alertant le conducteur pour faire arrêter le train».

Le responsable syndical a aussi loué le «courage des personnes», en particulier les militaires américains, «qui sont intervenues» pour empêcher l'attentat.

Des mesures à l’étude pour renforcer la sécurité

L'Unsa ferroviaire «prend acte» des mesures déjà annoncées pour renforcer la sécurité dans les trains et les gares et en appelle aux pouvoirs publics pour «renforcer la surveillance et les contrôles des emprises ferroviaires».

L'acteur Jean-Hugues Anglade, passager du train, a accusé le personnel de bord d'avoir «ignoré» les passagers. Il doit rencontrer dimanche Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, à qui il entend livrer une «version claire et pas complaisante» de ce qui s'est passé sous ses yeux.