DNA - Un avis défavorable du CHSCT !

DNA Le CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) des services du ministère de la Justice dans le Bas-Rhin a émis jeudi un avis défavorable à l’emménagement dans le palais de justice rénové, quai Finkmatt. Il craint que la température monte l’été dans certains bureaux, notamment au dernier étage.

L’instance pointe l’incapacité de l’administration à répondre à ses demandes, avant et pendant le chantier, et dénonce le « mépris » affiché face à ses conclusions et recommandations. Le CHSCT avait notamment demandé l’intervention d’un ergonome dans l’aménagement des espaces de travail du palais. Selon les syndicats USM et Unsa-Justice, le ministère de la Justice n’a pas répondu au devis réalisé par l’expert et n’a donné aucune réponse au CHSCT qui dispose pourtant d’un « droit d’information et de consultation ». Au cours d’une visite de chantier effectuée en septembre dernier, l’ergonome a soulevé des problématiques potentielles quant à l’éclairage, à l’espace entre les bureaux, ou à l’emplacement des prises électriques et téléphoniques. Le risque de température élevée dans certains locaux, aux premier et dernier étages, a aussi été relevé. Une nouvelle réunion du CHSCT est prévue avant le déménagement des services judiciaires, qui est programmé pour le mois de février. Construit à la fin du XIXe siècle, le palais de justice du quai Finkmatt constitue un édifice historique représentatif du style impérial allemand. Sa vétusté avait rendu nécessaire une lourde opération de rénovation de 63,2 millions d’euros, qui avait débuté en juin 2014 et qui est en passe de s’achever. Le groupement d’entreprises en charge du chantier a procédé à la remise des clés la semaine dernière (DNA du 09/12).