Mot-clé : inter-syndicale

Communiqué de presse : Contre les suppressions de poste à la DIRECCTE ex-Alsace

Les organisations syndicales CGT – FO – CNT – SOLIDAIRES – UNSA – SNUTEFE FSU et CFDT appellent à manifester le 27 février 2017 à 11 h 30

Après le rassemblement massif du 12 janvier, les agents de la DIRECCTE ex-Alsace réunis en AG le 24 janvier 2017 avec leurs organisations syndicales ont décidé de porter leurs revendications auprès du représentant de l’Etat dans le département.

Le départ de la manifestation se fera à 11H30 de la cour d’honneur de la DIRECCTE pour aller à la préfecture place Broglie.

Lire la suite

Une menace qui mobilise la population locale appuyée par une large intersyndicale (CFDT, CFTC, CGC, CGT, Unsa) et l'engagement des fédérations du PCF d'Alsace-Moselle.

Logo_MEDAPART.jpgAlsace-Moselle le régime local d'assurance maladie menacé

Le régime local d’assurance maladie (RLAM) de l’Alsace-Moselle est en péril. Il est menacé par la réforme imposant des complémentaires santé privées dans toutes les entreprises.

Une menace qui mobilise la population locale appuyée par une large intersyndicale (CFDT,CFTC,CGC,CGT, Unsa) et l’engagement des fédérations du PCF d’Alsace-Moselle.

Le RLAM, régime de droit public, joue le rôle d’une complémentaire santé mais en fonctionnant selon les principes de la sécurité sociale.

Il couvre l’ensemble des salariés du secteur privé, des retraités et des chômeurs qui bénéficient des mêmes garanties. Soit 2,1 millions d’assurés.

Il offre un haut niveau de solidarité grâce à son caractère obligatoire et à son mode de financement : une cotisation à taux unique de 1,5% du salaire brut sans limite de plafond.

Les retraités et chômeurs à revenus modestes sont exonérés. Seul bémol : les employeurs ne sont pas mis à contribution. Ce régime géré par les seuls représentants syndicaux affiche des coûts de gestion de seulement 1,2% là où les opérateurs privés sont à 20%.

Les salariés d’Alsace-Moselle n’ont donc nullement besoin d’une complémentaire santé des entreprises.

Lire la suite

DNA - Eurométropole: appel à la grève pour vendredi

DNALes syndicats du personnel de l’administration Ville/Eurométropole appellent à une journée de grève vendredi contre le projet de réduction des effectifs.

C’est une très large intersyndicale qui appelle à une journée de mobilisation, vendredi. Les syndicats CGT, CFDT, FAFPT, FO, UNSA, CFE CGC, CFTC et SUD donnent rendez-vous aux agents de l’administration fusionnée Ville/Eurométropole dès vendredi matin à 8 h 30 devant le centre administratif pour une manifestation dans le cadre de la journée de grève. L’horaire n’est pas choisi au hasard puisqu’il correspond au début de la séance plénière du conseil de l’Eurométropole qui aura lieu le jour même.

Les syndicats entendent interpeller les élus et exprimer leur opposition au projet de suppression de postes et de réduction des effectifs de l’administration.

Lire la suite

Réforme territoriale

SAUVONS JEUNESSE ET SPORTS -Pour une République éducative- La réforme territoriale commence à devenir plus palpable avec l’avancée des projets du gouvernement. Des organisations cibles commencent à être dévoilées. C’est le cas pour la région Alsace- Champagne Ardennes-Lorraine. L’intersyndicale,  […]

Lire la suite

Avenir du régime local - Les syndicats relancent les organisations patronales

DNAOuverte en avril, la discussion sur l’évolution du régime local d’assurance maladie est à ce jour au point mort entre l’intersyndicale CFDT-CFE CGC-CFTC-CGT-UNSA, et les organisations patronales régionales UPA, CGPME et Medef. La première souhaite qu’il devienne, à compter de 2016, l’assurance complémentaire santé obligatoire des salariés du secteur privé en Alsace-Moselle tel que prévu par l’ANI et la loi du 24 juin 2013 mais, début juillet, les seconds ont « fermé la porte » à cette proposition.

« Ce revirement nous a surpris, notamment pour l’UPA et la CGPME, dont l’approche du dossier était favorable. Il résulte apparemment d’un lobbying efficace des compagnies d’assurance et des courtiers », a expliqué hier Jean-Luc Raymondaud (CFDT) au nom de l’intersyndicale. « Ce positionnement est de nature à mettre en cause l’existence même d’un régime équilibré et efficace, qui plus est basé sur la solidarité entre les générations et entre actifs et inactifs ».

Alors qu’il reste moins de seize mois, cette dernière a rappelé lors d’une conférence de presse organisée à la Maison de l’entreprise à Schiltigheim, bâtiment abritant les bureaux du Medef Alsace, qu’elle « repartait à la bataille, en gardant espoir ». Il faut pour cela parvenir à convaincre les employeurs de prendre en charge 50 % de la future cotisation.

Lire la suite

DNA - Les policiers municipaux dans la rue

DNA A l’appel d’un mouvement national, les policiers municipaux ont manifesté hier après-midi dans les rues de Strasbourg pour demander la généralisation de l’indemnité spéciale de fonction.

« Ce n’est pas l’aumône qu’on demande, préviennent les représentants de l’intersyndicale strasbourgeoise CFDT-CFTC-FO-Unsa. Juste le respect des engagements pris. »

Lire la suite

Déclaration CFDT – CFTC – CGT – FSU – UNSA

Intersyndicale_4.JPGLa crise financière, économique, sociale et environnementale affecte au quotidien les conditions de travail et de vie de nombreux salariés, chômeurs, retraités et touche spécifiquement les jeunes. L’ampleur des drames sociaux conduit à la désespérance et menace la cohésion sociale, la capacité à vivre ensemble et in fine la démocratie. L'expression légitime des intérêts particuliers ne peut sans danger laisser se développer les corporatismes en ignorant l'intérêt général. 

Cette crise qui dépasse nos frontières ne peut exonérer les responsables économiques et politiques de leurs propres responsabilités quant à leurs décisions et leurs choix. Représentant les salariés dans leur ensemble et leur diversité, les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, FSU, UNSA considèrent que la leur est d’agir avec les salariés pour apporter des solutions immédiates aux situations difficiles auxquelles sont confrontés nombre d'entre eux et construire des réponses à plus long terme permettant de redonner à tous sens et confiance dans l’avenir. C’est pourquoi doit s'engager ou se poursuivre un dialogue social avec ces objectifs, dans les entreprises comme dans les secteurs d’activités, les territoires et au niveau national.

Lire la suite

SOCIAL - Behr France : les salariés ont 30 jours pour se prononcer

Logo_LALSACE.JPGLes 1009 salariés de Behr France, à Rouffach, ont un mois pour se prononcer individuellement sur l’accord de maintien de l’emploi signé fin juillet entre la direction de l’équipementier automobile et les organisations syndicales.

 

Cet accord prévoit un gel des salaires et une baisse du nombre de jours de RTT pendant trois ans. En contrepartie, la direction s’est engagée à ne procéder à aucun plan social. « Les courriers sont partis vendredi. Les salariés ont maintenant 30 jours afin de dire s'ils acceptent les conditions de l'accord. Dans ce cas, les clauses du contrat de travail contraires à cet accord seront alors automatiquement suspendues, pendant la durée d'application de l'accord, soit du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2015. S'ils les refusent, ils feront l’objet d'un licenciement individuel pour motif économique et bénéficieront des mesures d'accompagnement négociées pour faciliter le reclassement de chacun », indique Denis Pieczynski, délégué Unsa

Lire la suite

CFDT, CFE-CG, CFTC et Unsa réclament un " Contrat social pour l’Europe "

DNA

Quatre organisations, qui soutiennent l’accord national interprofessionnel conclu en janvier, en France, souhaitent que les politiques européennes favorisent davantage l’emploi.

 

La CFDT, la CFE-CGC et la CFTC – qui ont signé l’ANI (accord national interprofessionnel) en janvier dernier –, mais aussi l’Unsa qui y souscrit sans avoir participé aux négociations, ont présenté hier, à Strasbourg, leurs positions communes à la veille de l’action européenne lancée à l’appel de la Confédération européennes des syndicats. Cette dernière organise une manifestation à Bruxelles, le 14 mars, durant le prochain Sommet européen.

Lire la suite

Strasbourg CUS - Les agents appelés à se mobiliser

DNALes organisations syndicales de la CUS, qui se sont réunies aujourd'hui, appellent les agents à se rassembler jeudi 21 mars à 12 h à 14 h pour exprimer leur mécontentement à la suite de la conférence sociale qui s’est tenue les 5 et 6 mars. Ces deux journées devaient permettre de faire le point sur l’agenda social mais aussi sur le rapport de la Chambre régionale des comptes (CRC).

Dans un communiqué, l’intersyndicale CFDT-CFTC-CGT-FAFPT-FO-SPT67-SUD-UNSA dit s’étonner que « que les élus se soient félicités dans leurs communications aux agents et à la presse de la bonne ambiance dans laquelle se seraient passés les débats. Ils omettent ainsi de faire part de l’indignation et de la colère des syndicats devant les chiffres faramineux révélés par la Chambre Régionale des Comptes (CRC) en termes de régime indemnitaire pour une poignée infime de cadres supérieurs de la collectivité alors que dans le même temps il est proposé aux agents de catégorie B et C une revalorisation de 8 euros environ par mois ».

Lire la suite

Le 11 octobre 2012, l'inter-syndicale des retraités du Bas-Rhin a décidé d'organiser une conférence de presse...

PERTE D'AUTONOMIE , POUVOIR D'ACHAT, DROIT A LA SANTE, DES SITUATIONS DEVENUES INDIGNES Les retraités forment un groupe important de 15 millions de personnes. Contrairement à ce que propagent certains groupes et médias pour dresser les générations les unes contre les autres, les retraités ne sont  […]

Lire la suite